Qu'est ce que l'illettrisme?

Pour agir efficacement, il faut savoir de quoi on parle

Définition

On parle d'illettrisme pour des personnes de plus de 16 ans qui, après avoir été scolarisées en France, n’ont pas acquis une maîtrise suffisante de la lecture, de l’écriture, du calcul, des compétences de base, pour être autonomes dans les situations simples de la vie courante. Il s'agit de réapprendre, de renouer avec les apprentissages.

Pour des enfants, durant leur scolarité, on ne parlera pas d'illettrisme , mais de difficulté dans les apprentissages.

 Il faut  distinguer également  l'illettrisme de l'analphabétisme ou du Français Langue Etrangère qui recouvrent des notions et des situations bien différentes :

  • L'analphabétisme

On parle d'analphabétisme pour désigner des personnes qui n'ont jamais été scolarisées. Il s'agit pour elles d'entrer dans un premier niveau d'apprentissage.

  • Le Français Langue Etrangère (FLE)

Pour les nouveaux arrivants en France, dont ils ne parlent pas la langue, on parle de FLE. Il s'agit pour eux d'apprendre la langue française.

retour haut de page

Des causes multiples

Pour les acteurs de terrain, les causes de l'illettrisme sont multiples et se combinent souvent entre elles :

  • une scolarité douloureuse qui entraine souvent un rejet de l'école
  • des situations familiales difficiles, des ruptures
  • de difficultés professionnelles, sociales
  • des situations de travail où le recours à l’écrit n’est pas nécessaire.

Les compétences de base s'effritent lorsqu'elles ne sont pas utilisées : on ne comprend pas un texte si on ne lit plus, on pers son vocabulaire si on communique peu, on ne sait plus calculer si on ne compte pus régulièrement...

Ces compétences disparaissent encore plus rapidement lorsque les apprentissages ne sont pas bien acquis en fin de scolarité.

retour haut de page

Des conséquences importantes dans la vie quotidienne

Les impacts de l'illettrisme sur la vie quotidienne sont importants. En voici quelques exemples :

  • ne pas pouvoir se déplacer(lire une adresse, un plan de ville,...)
  • ne pas savoir remplir un formulaire administratif,
  • ne pas pouvoir accompagner ses enfants dans leur scolarité,
  • ne pas savoir prendre un rendez-vous chez un médecin,
  • ne pas comprendre un mode d'emploi,
  • etc.

Des impacts sur la vie professionnelle

Selon l'enquête Information et Vie Quotidienne (IVQ) réalisée en 2011 par l'INSEE, 51% des personnes en situation d'illettrisme occupent un emploi.

Et pourtant, ces hommes et ces femmes sont souvent reconnus comme d'excellents professionnels car ils ont su développer d'autres compétences.

Dans l’entreprise, on parle d’illettrisme pour des salariés ne maîtrisant pas le socle fonctionnel qui regroupe les compétences nécessaires dans la vie professionnelle pour :

  • lire un schéma simple, un plan
  • appliquer une consigne de travail ou de sécurité,
  • respecter un planning ou des horaires de travail,
  • calculer des quantités et des tarifs simples,
  • communiquer avec les clients et les collègues,
  • anticiper sur le déroulement d’une tâche simple,
  • etc.

retour haut de page

image_numero_vert.jpg

Numéro vert info service illettrisme

ACTUS

Apprentissage du français : un outil pour se repérer parmi les certifications éligibles au CPF Défi métiers vient de publier une mise à jour de son tableau des certifications de maîtrise du français.
Une charte pour l'accès de tous aux compétences clés Selon une étude de l’OCDE, en 2016 sur 33 pays étudiés, la France n’était que 24e en termes de compétences des adultes sur des savoirs de base essentiels, soit en littératie et numératie. Fort de ce constat, le 14 novembre 2017, L’Apapp, le Copanef, CCI France et le Comité Mondial des Apprentissages tout au long de la vie, ont lancé une charte pour l’accès de tous aux compétences clés européennes.
Développer les compétences de base des plus fragiles : la feuille de route 2018 de l'ANLCI Développer les compétences de base des plus fragiles : la feuille de route 2018 de l'ANLCI L’ANLCI va poursuivre la mise en oeuvre des actions de mobilisation et d’appui programmées dans son plan d’action opérationnel 2014-2018 en mettant l'accent sur le développement des compétences de base notamment digitales.
Opcalia lance une application mobile grand public sur les savoirs de base Opcalia a lancé le, 15 novembre 2017, en partenariat avec le Fongecif Ile-de-France, l’application "1001 Lettres", première application mobile gratuite grand public permettant d’acquérir des savoirs de base.
Les bibliothèques partenaires de l'ANLCI L’association des bibliothécaires de France (ABF) a intégré le 21 novembre 2017 le comité consultatif de l’agence nationale de lutte contre l’illettrisme (ANLCI).

Témoignages

une réponse de l'Agefos Pme à l'appel à projet IEJ Normandie
Les partenaires du projet décrivent les actions mises en œuvre pour des jeunes NEET.
Des candidats à la certification CléA, des évaluateurs et des formateurs s'expriment
Un film de l'ANEA (association normande des entreprises alimentaires) autour d'une action de formation réalisée par Coallia (Carentan) dans l'entreprise Mont Blanc.
Interview Ouest France Falaise du 12 septembre 2015
Film réalisé par l'Errefom pour Pole Emploi Basse Normandie en partenariat avec l'ANLCI

Agir ensemble contre l'illettrisme