Développer les compétences de base des plus fragiles : la feuille de route 2018 de l'ANLCI

Développer les compétences de base des plus fragiles : la feuille de route 2018 de l'ANLCI Développer les compétences de base des plus fragiles : la feuille de route 2018 de l'ANLCI

L’ANLCI va poursuivre la mise en oeuvre des actions de mobilisation et d’appui programmées dans son plan d’action opérationnel 2014-2018 en mettant l'accent sur le développement des compétences de base notamment digitales.

La nécessité d’édifier une société de compétence représente l'une des quatre priorité du grand plan d’investissement du Gouvernement. Il s’agit, à travers cette orientation gouvernementale, de consolider ou de favoriser l’acquisition de nouvelles compétences, à commencer par les compétences de base, pour sécuriser les trajectoires professionnelles et s’appuyer sur tout le potentiel du capital humain.

L’investissement dans le développement des compétences de base notamment digitales est d’autant plus nécessaire que notre société est particulièrement impactée par les transformations numériques.
Ce cap a été affirmé très clairement par le Président de la République lors du sommet social européen qui s’est tenu le 17 novembre dernier à Göteborg.

L’ANLCI va donc continuer ses actions de mobilisation et d’appui en agissant de manière prioritaire dans les domaines suivants :

  • développer l’accès à la formation pour les plus fragiles et mieux les accompagner avant, pendant et après leur formation
  • former et accompagner les jeunes en difficulté
  • renforcer le maillage territorial pour rechercher un accompagnement continu et sans rupture des personnes les plus fragiles vers une solution adaptée à leurs besoins en formation de base
  • poursuivre, en prenant appui sur sa méthode de travail, le développement des actions éducatives, culturelles, sociales et citoyennes qui contribuent à l’édification d’une société de compétence.

 

image_numero_vert.jpg

Numéro vert info service illettrisme

ACTUS

ANLCI : un guide pratique pour mettre en oeuvre une action de formation Ce guide offre aux porteurs de projets des clés et des repères pour mettre en oeuvre une action visant à renforcer la prise en charge des situations d’illettrisme, en prenant appui sur les parcours de formation en ligne proposés sur la plateforme numérique de l’ANLCI.
Un appel à projets de la Fondation Lire et Comprendre pour prévenir le décrochage scolaire La Fondation Lire et Comprendre souhaite favoriser l’égalité des chances. Elle lance un appel à projets pour prévenir le décrochage scolaire dès la première année du primaire.
16/01/2018
Copanef : des précisions apportées au cadre du certificat CléA Le Copanef a adopté, le 9 janvier dernier, le règlement relatif à l’habilitation des opérateurs qui évaluent et forment les personnes souhaitant obtenir le certificat CléA.
18/12/217 Rouen
Signature canevas Le canevas a été signé le 18 décembre 2017 à la Préfecture de Région par Hervé Fernandez, directeur de l'ANLCI, Fabienne Buccio Préfète de région Normandie et Laurent Laouenan directeur du Carif Oref de Normandie
8 septembre 2017 - Pôle régional des savoirs
Matinée illettrisme Dans le cadre des journées nationales d’action contre l’illettrisme de l’ANLCI, le Centre ressources illettrisme normand a organisé une matinée d’échanges sur l’illettrisme ouverte par Nicolas Hesse, Secrétaire général aux affaires régionales.

Témoignages

Les agences de Mortagne au Perche/L’Aigle, Elbeuf et Dieppe ont été primées.
une réponse de l'Agefos Pme à l'appel à projet IEJ Normandie
Les partenaires du projet décrivent les actions mises en œuvre pour des jeunes NEET.
Des candidats à la certification CléA, des évaluateurs et des formateurs s'expriment
Un film de l'ANEA (association normande des entreprises alimentaires) autour d'une action de formation réalisée par Coallia (Carentan) dans l'entreprise Mont Blanc.
Interview Ouest France Falaise du 12 septembre 2015

Agir ensemble contre l'illettrisme